Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Chapitre d'ouvrage

Charles Blanc et l'architecture : 'une décoration qui se construit'

Estelle Thibault 1
1 IPRAUS - Institut Parisien de Recherche Architecture Urbanistique Société
UMR AUSser - Architecture Urbanisme Société : Savoir Enseignement Recherche
Résumé : L’historien de l’art Charles Blanc (1813-1882) a abordé l’architecture dans sa Grammaire des arts du dessin et dans sa Grammaire des arts décoratifs. Il y discute les relations entre le beau et l’utile et place la fonction de l’architecte comme « décorateur » au-dessus de sa capacité à résoudre les impératifs constructifs. Cette conception des relations entre construction et décoration peut être mieux comprise en examinant les articles de critique architecturale qu’il publie, entre 1867 et 1881 dans le quotidien Le Temps. Blanc y diffuse vers le grand public les évolutions théoriques qui encadrent les réalisations architecturales contemporaines, notamment celles de la génération de Léon Vaudoyer, Henri Labrouste, Louis Duc et Félix Duban. Certains de ces articles préfiguraient également un volume, qui restera inachevé, dédié à la décoration des villes.
Liste complète des métadonnées

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02133486
Contributeur : Estelle Thibault <>
Soumis le : lundi 27 mai 2019 - 12:11:56
Dernière modification le : vendredi 25 octobre 2019 - 11:04:04

Fichier

Thibault_Blanc_2019.pdf
Publication financée par une institution

Identifiants

  • HAL Id : hal-02133486, version 1

Collections

Citation

Estelle Thibault. Charles Blanc et l'architecture : 'une décoration qui se construit'. Une nouvelle histoire de la critique d’art à la lumière des humanités numériques, 2019, Critique(s) d’art : nouveaux corpus, nouvelles méthodes, 978-2-491040-02-4. ⟨hal-02133486⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

144

Téléchargements de fichiers

55