Du mode d'élection aux offices dans le Grand Conseil

Francesco Guicciardini Yves Sintomer 1
1 CSU - Cultures et sociétés urbaines
CRESPPA - Centre de recherches sociologiques et politiques de Paris
Abstract : Sur le mode du pro et contra, le texte retrace le débat sur les procédures électorales qui eut lieu dans le Grand Conseil florentin à la fin du 15e siècle. Il opposa les partisans de l'élection au suffrage majoritaire uninominal (procédure dite « du plus grand nombre des fèves ») à ceux qui entendaient procéder par tirage au sort (tratta) parmi les conseillers dont la compétence avait été préalablement reconnue au moyen d'un scrutin. Placés devant cette alternative, les florentins redécouvrirent le caractère aristocratique de l'élection et démocratique du tirage au sort. Le texte offre l'une des premières théorisations modernes du gouvernement représentatif en même temps qu'il présente une critique de l'élection qui préfigure par bien des aspects les arguments sociologiques et philosophiques contemporains.
Complete list of metadatas

https://hal-univ-paris8.archives-ouvertes.fr/hal-00984373
Contributor : Haki Shtalbi <>
Submitted on : Monday, April 28, 2014 - 12:02:45 PM
Last modification on : Thursday, February 28, 2019 - 1:26:13 AM

Identifiers

Collections

Citation

Francesco Guicciardini, Yves Sintomer. Du mode d'élection aux offices dans le Grand Conseil. Raisons politiques, Presses de Science Po, 2009, pp.85-108. ⟨10.3917/rai.036.0085⟩. ⟨hal-00984373⟩

Share

Metrics

Record views

108