Genre et activité littéraire : les écrivaines francophones - Archive ouverte HAL Access content directly
Special Issue Sociétés contemporaines Year : 2010

Genre et activité littéraire : les écrivaines francophones

(1)
1

Abstract

This issue, “Gender and Literary Activity: Francophone Female Writers”, focused on the experiences of female writers in Algeria, Belgium, France, and Morocco during two historical periods: the end of the 19th century and the turn of the 20th century. Despite the disparities specific to each geographical and historical context, the social relation of gender is observed everywhere. Indeed, although female writers generally belong to social and cultural elites, it seems that writing and publishing literature is not such a “straightforward” activity. How then do female writers go about to achieve their literary ambitions and build their creative individuality in the private world as well as within the literary field? By pulling out manuscripts from the closet and publishing them, they cause gender norms to evolve. As such, be it the deconstruction of gendered assignations or everyday resistance by breaking the material and symbolic barriers to gain self confidence, their capacity is also deployed in the field of letters. Their “effective participation” in literary life is reflected by the creation of women’s networks and contributes to institutionalize feminine letters despite their numerical and symbolic weakness.
Ce dossier « Genre et activité littéraire : les écrivaines francophones » s'est attaché aux expériences d'écrivaines installées en Algérie, en Belgique, en France et au Maroc durant deux périodes historiques : la fin du XIXe siècle et le tournant du XXe. Malgré les disparités propres à chaque contexte géographique et historique, le rapport social de genre persiste. En effet, si les écrivaines appartiennent généralement aux élites sociales et culturelles, il apparait néanmoins qu’écrire de la littérature et la publier n’est pas une activité « qui va de soi ». Dès lors comment les écrivaines font-elles pour réaliser leurs aspirations littéraires et construire leur individualité créatrice dans le monde du privé comme dans le champ littéraire ? En sortant les manuscrits du tiroir et en les publiant, elles font évoluer les normes du genre. Ainsi, qu’il s’agisse de se défaire des assignations sexuées, de résister au quotidien en franchissant les obstacles matériels et symboliques pour gagner de la confiance en soi, leur capacité d’agir se déploie aussi dans le monde des lettres. Et leur « participation effective » à la vie littéraire se traduit par la création de réseaux féminins et contribue à institutionnaliser les lettres féminines malgré leur faiblesse numérique et symbolique.
Not file

Dates and versions

hal-00984534 , version 1 (28-04-2014)

Identifiers

  • HAL Id : hal-00984534 , version 1

Cite

Delphine Naudier. Genre et activité littéraire : les écrivaines francophones. Sociétés contemporaines, 78, , 2010. ⟨hal-00984534⟩
30 View
0 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More