Vierges guerrières et mères courage : le panthéon des communistes espagnoles en exil

Résumé : Les femmes communistes espagnoles reconstituèrent leur organisation en 1945, dans l’exil français, afin de mobiliser les réfugiées dans la résistance antifranquiste. Les figures d’héroïnes évoquées dans la revue Mujeres Antifascistas Españolas, tiennent une place importante dans la culture politique de ces femmes. Des récits, où réalité et fiction se mêlent, mettent en scène vierges guerrières et mères héroïques. Si l’héroïsation individuelle ou collective (les treize roses de Madrid) confine parfois au mythe, sans remettre en cause le système traditionnel de genre, elle permet d’inscrire ces héroïnes dans l’histoire de l’Espagne et dans la mémoire collective des opposants au régime du général Franco.
Type de document :
Article dans une revue
Clio. Femmes, Genre, Histoire, Belin, 2009, 〈10.4000/clio.9403〉
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [20 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal-univ-paris8.archives-ouvertes.fr/hal-01223754
Contributeur : Mercedes Yusta Rodrigo <>
Soumis le : mardi 3 novembre 2015 - 13:56:32
Dernière modification le : jeudi 5 novembre 2015 - 01:07:13
Document(s) archivé(s) le : jeudi 4 février 2016 - 11:02:48

Fichier

clio-9403-30-vierges-guerriere...
Fichiers éditeurs autorisés sur une archive ouverte

Identifiants

Collections

Citation

Mercedes Yusta Rodrigo. Vierges guerrières et mères courage : le panthéon des communistes espagnoles en exil. Clio. Femmes, Genre, Histoire, Belin, 2009, 〈10.4000/clio.9403〉. 〈hal-01223754〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

80

Téléchargements de fichiers

131