Littérature et formation politique des patriotes italiens au XIXe siècle

Résumé : Au cours du Risorgimento, les jeunes patriotes qui cherchaient les traces de la vie collective d’une nation inexistante se tournent vers la littérature pour trouver l’idée de nation italienne sous jacente à leurs aspirations politiques d’indépendance et d’unité. En même temps, les intellectuels, et en particulier les poètes et les historiens, animés par la volonté de reconstruire les différentes étapes d’une tradition nationale capable d’être retracée dans l’histoire littéraire italienne, inventent la tradition d’une « nation de papier ». Après l’Unité, cette « politique de la plume » s’intensifie par le biais des professeurs et poètes, pour lesquels la réflexion intellectuelle et la production artistique engagée ont un débouché naturel dans la politique, placée sous le signe du combat pour la formation de la nation italienne.
Type de document :
Article dans une revue
Cahiers de psychologie politique, Association française de psychologie politique, 2010
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-paris8.archives-ouvertes.fr/hal-01417757
Contributeur : Laura Fournier-Finocchiaro <>
Soumis le : jeudi 15 décembre 2016 - 22:01:34
Dernière modification le : mercredi 6 juin 2018 - 01:23:55

Identifiants

  • HAL Id : hal-01417757, version 1

Citation

Laura Fournier-Finocchiaro. Littérature et formation politique des patriotes italiens au XIXe siècle. Cahiers de psychologie politique, Association française de psychologie politique, 2010. 〈hal-01417757〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

146