La rhétorique du consensus unitaire en Italie à la fin du XIXe siècle et le mythe de Rome

Résumé : La figure de Rome occupe une place centrale dans la vie politique et sociale de l’Italie crispine, où le mythe de Rome est mis au service de le l’État, afin de renforcer le consensus autour des institutions du Royaume et de ses représentants. Il sert aussi à l’affirmation de l’union ethnique des Italiens et à la revendication de leurs territoires. Le rappel des gloires romaines est présenté sans solution de continuité avec les gloires actuelles, pour forger une identité nationale par la transfiguration symbolique de la mémoire historique en célébration du passé commun.
Type de document :
Article dans une revue
PRISMI - Programme de recherche interdisciplinaire sur le monde italien, Université de Lorraine, 2002, Rome, mythes et symboles, pp.191-204
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-paris8.archives-ouvertes.fr/hal-01417758
Contributeur : Laura Fournier-Finocchiaro <>
Soumis le : jeudi 15 décembre 2016 - 22:07:08
Dernière modification le : mercredi 6 juin 2018 - 01:24:34

Identifiants

  • HAL Id : hal-01417758, version 1

Citation

Laura Fournier-Finocchiaro. La rhétorique du consensus unitaire en Italie à la fin du XIXe siècle et le mythe de Rome. PRISMI - Programme de recherche interdisciplinaire sur le monde italien, Université de Lorraine, 2002, Rome, mythes et symboles, pp.191-204. 〈hal-01417758〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

171