Les études italiennes en France pendant le Ventennio fasciste

Résumé : Pendant le Ventennio fasciste, les spécialistes français de l’Italie forment un cercle culturel relativement homogène qui nous permet de saisir les orientations de la critique littéraire italianiste vis-à-vis des productions italiennes passées et présentes. Si l’intérêt des critiques français pour la Renaissance et les grands auteurs « classiques » est toujours très présent, les italianistes bénéficient de conditions particulières qui influencent leurs recherches et leurs activités : les Comités franco-italiens, les fasci all’estero et la Société Dante Alighieri tendent à infléchir les études des spécialistes de l’Italie qui sont appelés à manifester des opinions favorables au fascisme et à la politique culturelle du Duce, voire à célébrer le régime et ses nouveaux mythes au nom de la conservation de l’amitié franco-italienne.
Type de document :
Article dans une revue
Transalpina : études italiennes, Presses universitaires de Caen, 2010, Fascisme et critique littéraire : les hommes, les idées, les institutions, II (13), pp.161-178
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-paris8.archives-ouvertes.fr/hal-01417767
Contributeur : Laura Fournier-Finocchiaro <>
Soumis le : jeudi 15 décembre 2016 - 22:34:07
Dernière modification le : mercredi 17 janvier 2018 - 14:52:02

Identifiants

  • HAL Id : hal-01417767, version 1

Citation

Laura Fournier-Finocchiaro. Les études italiennes en France pendant le Ventennio fasciste. Transalpina : études italiennes, Presses universitaires de Caen, 2010, Fascisme et critique littéraire : les hommes, les idées, les institutions, II (13), pp.161-178. 〈hal-01417767〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

58