“Joseph n’aime pas la France” : Giuseppe Mazzini et l’émancipation de l’Italie

Résumé : Giuseppe Mazzini a étudié et analysé tout au long de sa vie la culture et la politique françaises. Même si au premier abord, il semblerait qu’il puisse être rangé parmi les écrivains gallophobes de sa génération, Mazzini propose un projet européen qui, tout en défendant l’idée de nation italienne, de libération et d’unification de la péninsule, tient compte du rôle passé et présent de la France en Italie et en Europe. Tout en reconnaissant le poids des lettres et des idées françaises dans le développement européen ainsi que les bienfaits apportés par la Révolution de 1789, il soutient un projet d’émancipation de l’Italie qui passe par un dépassement de « l’initiative française », au profit de promotion de la mission italienne de la Troisième Rome, et après 1849 – date de la répression par les troupes françaises de la République romaine qu’il avait contribuée à fonder – il adopte des positions de plus en plus anti-françaises.
Type de document :
Chapitre d'ouvrage
Laura Fournier-Finocchiaro; Isabel Habicht. Gallomanie et gallophobie. Le mythe français en Europe au XIXe siècle, Presses Universitaires de Rennes, pp.39-57, 2012, 978-2-7535-2039-4
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-paris8.archives-ouvertes.fr/hal-01425847
Contributeur : Laura Fournier-Finocchiaro <>
Soumis le : mardi 3 janvier 2017 - 22:28:03
Dernière modification le : mercredi 6 juin 2018 - 01:23:54

Identifiants

  • HAL Id : hal-01425847, version 1

Citation

Laura Fournier-Finocchiaro. “Joseph n’aime pas la France” : Giuseppe Mazzini et l’émancipation de l’Italie . Laura Fournier-Finocchiaro; Isabel Habicht. Gallomanie et gallophobie. Le mythe français en Europe au XIXe siècle, Presses Universitaires de Rennes, pp.39-57, 2012, 978-2-7535-2039-4. 〈hal-01425847〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

69