Le mythe de la Troisième Rome de Mazzini à Mussolini

Résumé : Le mythe de la Troisième Rome connaît un nouveau développement dans l’imaginaire politique et culturel de l’Italie du XIXe siècle, par les réflexions et dans l’action du patriote Giuseppe Mazzini, qui définit au cours du Risorgimento la mission du peuple italien pour la renaissance européenne. Dans l’Italie postunitaire, la Troisième Rome devient un mythe national italien qui donne son identité au nouvel État, identifié à la Troisième Italie. Au XXe siècle, ce mythe devient un pilier de la rhétorique mussolinienne pour la mise en place du fascisme et en particulier pour son idée d’Empire. À chaque étape de l’évolution du mythe dans la rhétorique politique et poétique italienne, on remarque que l’idée de Troisième Rome n’exprime pas seulement le rapport de l’Italie avec son passé, mais également la contribution italienne à l’idée moderne de nation.
Type de document :
Chapitre d'ouvrage
J.C. D’Amico, A. Testino, P. Fleury, S. Madeleine. Le mythe de Rome en Europe : modèles et contre-modèles, Presses Universaitaires de Caen, pp.213-230, 2012, 978-2-84133-400-1
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-paris8.archives-ouvertes.fr/hal-01425855
Contributeur : Laura Fournier-Finocchiaro <>
Soumis le : mardi 3 janvier 2017 - 22:39:34
Dernière modification le : mercredi 6 juin 2018 - 01:23:58

Identifiants

  • HAL Id : hal-01425855, version 1

Citation

Laura Fournier-Finocchiaro. Le mythe de la Troisième Rome de Mazzini à Mussolini. J.C. D’Amico, A. Testino, P. Fleury, S. Madeleine. Le mythe de Rome en Europe : modèles et contre-modèles, Presses Universaitaires de Caen, pp.213-230, 2012, 978-2-84133-400-1. 〈hal-01425855〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

153