Daniele Manin et la réflexion sur le destin national de Venise après 1848 - Archive ouverte HAL Access content directly
Book Sections Year : 2006

Daniele Manin et la réflexion sur le destin national de Venise après 1848

(1)
1

Abstract

L’épisode de la République vénitienne dirigée par Daniele Manin en 1848-49 constitue un moment particulier dans l’élaboration d’un nouveau mythe de Venise. Dans sa pratique de gouvernement, Manin propose un programme ambitieux pour donner un destin national à Venise au sein de l’Italie. Après la défaite des Vénitiens en août 1849, la figure de Manin trouve sa place parmi les « martyrs » du Risorgimento célébrés avec pompe dans l’Italie postunitaire. L’œuvre d’assimilation de l’épisode républicain de Venise et de son chef dans la mémoire nationale, promue par la classe dirigeante de l’époque et prêchée à l’unisson par les poètes, efface toutefois les fractures idéologiques du Risorgimento, en exaltant l’unité retrouvée de la nation. La ville de Venise participe au mouvement national du Risorgimento au cours des deux années 1848-1849. Comme la ville de Rome, elle fait partie des villes qui subissent une « glorieuse défaite». Elle est ensuite intégrée à l’Italie en 1866 et « a du mal à devenir un point de référence significatif à l’intérieur du nouveau royaume italien». Pourtant il nous semble que l’épisode de la République vénitienne dirigée par Daniele Manin en 1848-1849 constitue un moment particulier dans l’élaboration d’un nouveau mythe de Venise.
Not file

Dates and versions

hal-01426806 , version 1 (04-01-2017)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01426806 , version 1

Cite

Laura Fournier-Finocchiaro. Daniele Manin et la réflexion sur le destin national de Venise après 1848. Xavier Tabet; Christian Del Vento. Le mythe de Venise au XIXe siècle : débats historiographiques et représentations littéraires, Presses Universitaires de Caen, pp.113-126, 2006, 9782841332670. ⟨hal-01426806⟩
68 View
0 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More