Daniele Manin et la réflexion sur le destin national de Venise après 1848

Résumé : L’épisode de la République vénitienne dirigée par Daniele Manin en 1848-49 constitue un moment particulier dans l’élaboration d’un nouveau mythe de Venise. Dans sa pratique de gouvernement, Manin propose un programme ambitieux pour donner un destin national à Venise au sein de l’Italie. Après la défaite des Vénitiens en août 1849, la figure de Manin trouve sa place parmi les « martyrs » du Risorgimento célébrés avec pompe dans l’Italie postunitaire. L’œuvre d’assimilation de l’épisode républicain de Venise et de son chef dans la mémoire nationale, promue par la classe dirigeante de l’époque et prêchée à l’unisson par les poètes, efface toutefois les fractures idéologiques du Risorgimento, en exaltant l’unité retrouvée de la nation.
Type de document :
Chapitre d'ouvrage
X. Tabet, C. Del Vento. Le mythe de Venise au XIXe siècle : débats historiographiques et représentations littéraires, Presses Universitaires de Caen, pp.113-126, 2006, 9782841332670
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-paris8.archives-ouvertes.fr/hal-01426806
Contributeur : Laura Fournier-Finocchiaro <>
Soumis le : mercredi 4 janvier 2017 - 22:22:40
Dernière modification le : mercredi 17 janvier 2018 - 14:52:02

Identifiants

  • HAL Id : hal-01426806, version 1

Citation

Laura Fournier-Finocchiaro. Daniele Manin et la réflexion sur le destin national de Venise après 1848. X. Tabet, C. Del Vento. Le mythe de Venise au XIXe siècle : débats historiographiques et représentations littéraires, Presses Universitaires de Caen, pp.113-126, 2006, 9782841332670. 〈hal-01426806〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

30