Le culte de Dante dans l’Italie postunitaire

Résumé : Après 1860, la figure de Dante et la Divine Comédie se prêtent à de nouvelles interprétations, en accord avec les nécessités de la classe politique du Royaume d’Italie de « faire les Italiens ». La lecture de Dante prend la forme d’un véritable culte rituel dédié au poète, dans les différentes sphères de la vie privée et publique : dans les choix onomastiques des familles, sur la scène littéraire, de la monumentalité urbaine et des discours politiques, qui culminent lors des célébrations du sixième centenaire de la naissance de Dante en 1865 puis de l’inauguration du monument à Dante de Trente en 1896.
Type de document :
Chapitre d'ouvrage
H. Levillain. Dante et ses lecteurs (du Moyen âge au XXe siècle), La Licorne, pp.65-77, 2001, 978-2-911044-66-3
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-paris8.archives-ouvertes.fr/hal-01438669
Contributeur : Laura Fournier-Finocchiaro <>
Soumis le : mardi 17 janvier 2017 - 22:12:58
Dernière modification le : jeudi 11 janvier 2018 - 06:19:47

Identifiants

  • HAL Id : hal-01438669, version 1

Citation

Laura Fournier-Finocchiaro. Le culte de Dante dans l’Italie postunitaire. H. Levillain. Dante et ses lecteurs (du Moyen âge au XXe siècle), La Licorne, pp.65-77, 2001, 978-2-911044-66-3. 〈hal-01438669〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

97