Vers une patrimonialisation du cinéma : les collections de scénarios à la Bibliothèque nationale de France - Archive ouverte HAL Access content directly
Book Sections Year : 2020

Vers une patrimonialisation du cinéma : les collections de scénarios à la Bibliothèque nationale de France

(1)
1

Abstract

By tackling the seemingly trifling question of the patrimonialization of the non-film archives – when compared to the issues of the preservation of the films themselves, this article deals with the admission of screenplays (in a broad sense) into the collections of the National Library of France. This history bears evidence to the variety of these documents that have not always interested the heritage institutions in the same way and of their elusive status, for the collectors, the curators, as well as for the authors and the producers themselves. Commercial issues motivated the first admissions of screenplays into the collection of the National Library at the beginning of the XXth century. It was then less the doing of the institution itself, rather than of film producers, haunted by the fear of plagiarism, who chose to use the legal deposit system in order to protect their texts before and after filming. Only during the interwar an actual acquisition policy was forged for private collections that soon entered the collections of the National Library. As a consequence of the mass of texts, a selection proved to be necessary, while an auteurist perspective just started to develop. Meanwhile, the firms gave up the use of legal deposit. Thus, and quite paradoxically, the collections of the National Library ceased to document the variety of the film production at the same time as cinephiles and institutions began to demonstrate their interest in the film heritage.
À partir de la question – en apparence secondaire par rapport aux enjeux de la conservation des œuvres elles-mêmes – de la patrimonialisation des archives non filmiques, cet article s’intéresse à l’entrée des scénarios (dans une acceptation large) dans les collections de la Bibliothèque nationale de France. Cette histoire témoigne de la variété d’un objet qui n’a pas toujours intéressé les institutions patrimoniales de la même manière et de son statut incertain, pour les collectionneurs et les conservateurs comme pour les auteurs et les producteurs eux-mêmes. L’entrée de scénarios dans les collections de la Bibliothèque nationale au début du XXe siècle a d’abord été mue par des préoccupations commerciales. Elle est moins le fait de l’institution elle-même que de fabricants de films, hantés par la crainte du plagiat et du contretypage, qui vont utiliser l’intermédiaire du dépôt légal pour conserver des textes avant et après tournage. L’élaboration d’une véritable politique d’acquisition est initiée durant l’entre-deux-guerres au sein de collections privées qui rejoignent bientôt la Bibliothèque nationale. Face à la masse des textes, une sélection s’est imposée, alors que commence à affleurer une vision auteuriste. La pratique du dépôt légal des scénarios se voit, quant à elle, abandonnée par les firmes. Ainsi, paradoxalement, les collections de la BN cessent de rendre compte de la diversité de la production cinématographique au moment même où des cinéphiles puis des institutions montrent leur intérêt pour ce qu’on ne qualifie pas encore de patrimoine.
Fichier principal
Vignette du fichier
ch1-Corriou.pdf (315.21 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-02537508 , version 1 (04-08-2022)

Identifiers

  • HAL Id : hal-02537508 , version 1

Cite

Morgan Corriou. Vers une patrimonialisation du cinéma : les collections de scénarios à la Bibliothèque nationale de France. Manon Billaut; Mélissa Gignac. Le scénario : une source pour l'histoire du cinéma, AFRHC, p. 19-29, 2020, 978-2-37029-024-3. ⟨hal-02537508⟩
60 View
5 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More