Le genre en contexte postcolonial. Traduction et réception françaises - Archive ouverte HAL Access content directly
Book Sections Year : 2017

Le genre en contexte postcolonial. Traduction et réception françaises

(1) , (2) , (3) , (4) , (5)
1
2
3
4
5

Abstract

Anne Castaing et Élodie Gaden : Dans un article intitulé « Theory et bricolage : confessions d’une traductrice », Françoise Bouillot revient, non sans humour, sur « deux ou trois points généraux dans l’océan des problèmes de traduction, avant d’aborder ceux que pose spécifiquement l’American theory ». Elle explique notamment en ces termes le rôle du traducteur : « dans une France provinciale, c’est le traducteur qui établit la tête de pont entre une théorie “confinée à l’université” et l’honnête homme – celui qui lit les journaux. Or il répond à d’autres contraintes et à un autre public que ceux de l’université. Dans la traduction éditoriale et marchande, ce n’est pas le traducteur qui choisit son texte : c’est un éditeur un peu dégourdi qui comprend que la pensée s’agite chez les voisins et commande la traduction d’un ouvrage. Sont en jeu : une somme de mots, une somme de temps, une somme d’argent »1. François Bouillot pointe un enjeu crucial de la traduction en français des ouvrages traitant du genre : celui du choix des textes à traduire. Selon vous, quels rôles jouent non seulement le traducteur, mais aussi l’éditeur, notamment lorsqu’il s’agit de textes théoriques innovant dans le champ français...
Not file

Dates and versions

hal-02557396 , version 1 (28-04-2020)

Identifiers

Cite

Maxime Cervulle, Cornelia Möser, Karima Ramdani, Anne Castaing, Elodie Gaden. Le genre en contexte postcolonial. Traduction et réception françaises : Entretien réalisé par Anne Castaing et Élodie Gaden. Écrire et penser le genre en contextes postcoloniaux, Anne Castaing et Élodie Gaden (dir.), Peter Lang, pp.301-310, 2017, 978-2-8076-0327-1. ⟨10.3726/b11702⟩. ⟨hal-02557396⟩
64 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More