Variations sur le huis clos : les espaces théâtraux complexes au cinéma de Drôle de drame à Gosford Park - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Cahiers Interdisciplinaires de la Recherche en Communication AudioVisuelle Year : 2005

Variations sur le huis clos : les espaces théâtraux complexes au cinéma de Drôle de drame à Gosford Park

(1)
1

Abstract

Dans les films théâtraux d'époque ou de facture classique tournés en studio, l'idée de scène, au sens spatial du terme, est généralement perçue comme une contrainte de mise en scène. Dans la plupart des cas, l'espace est soit traité à partir du problème de l'aération (faut-il ou non répartir l'action en différents lieux ?) ; soit il n'apparaît que « derrière » la parole, se contentant d'obéir à ce que l'on pourrait appeler une loi de non-incohérence physique, c'est-à-dire à des critères de vraisemblance et de lisibilité. Mais la scène n'existe alors pas en tant que lieu. Il existe pourtant dans certains films des dispositifs spécifiques qui préservent le huis clos tout en diversifiant l’espace, composé de plusieurs lieux contigus, parfois relativement nombreux. Ces espaces scéniques reposent sur la continuité et l’articulation spatiale, et s’affranchissent du modèle du théâtre filmé. Le cinéma possède ainsi des dispositifs scéniques propres, possédant le « surcroît de théâtralité » caractérisé par André Bazin.
Fichier principal
Vignette du fichier
Version HAL-espaces theatraux.pdf (153.39 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-03248739 , version 1 (03-06-2021)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03248739 , version 1

Cite

Marguerite Chabrol. Variations sur le huis clos : les espaces théâtraux complexes au cinéma de Drôle de drame à Gosford Park. Cahiers Interdisciplinaires de la Recherche en Communication AudioVisuelle , 2005, Le Film architecte, 17, pp.29-45. ⟨hal-03248739⟩
37 View
48 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More