« Faire de la maladie une arme : l’expérience d’Heidelberg ». Pour une histoire populaire de la psychanalyse 3 - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Les cahiers Internationaux de Psychologie Sociale Year : 2017

« Faire de la maladie une arme : l’expérience d’Heidelberg ». Pour une histoire populaire de la psychanalyse 3

(1)
1

Abstract

Nous rendons compte de la théorie et la pratique développée dans la psychiatrie allemande dans les années 70 par le SozialistischesPatientenkolletiv. Développant une conception marxiste originale de la maladie et une pratique émancipatrice du sujet en s’étayant, notamment, sur la conception psychanalytique reichienne de la sexualité, la tentative du SPK peut s’inscrire, à l’instar d’autres mouvements en Europe, dans la perspective d’une histoire populaire de la psychanalyse. C’est à l’exégèse et à restituer la cohérence théorique de ce mouvement au sein de la psychiatrie de Heidleberg (mouvement relativement oublié mais qui avait été salué par Sartre en son temps) que nous consacrons notre étude.
Fichier principal
Vignette du fichier
Pour une histoire populaire de la psychanalyse 3.pdf (683.72 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Publisher files allowed on an open archive

Dates and versions

hal-03884889 , version 1 (05-12-2022)

Identifiers

Cite

Florent Gabarron-Garcia. « Faire de la maladie une arme : l’expérience d’Heidelberg ». Pour une histoire populaire de la psychanalyse 3. Les cahiers Internationaux de Psychologie Sociale, 2017, Numéro114-115, pp.189 - 206. ⟨10.3917/cips.114.0189⟩. ⟨hal-03884889⟩
0 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More