The semantic primitives and organization of the meanings of actions - Archive ouverte HAL Access content directly
Theses Year : 1999

The semantic primitives and organization of the meanings of actions

Les primitives sémantiques et l'organisation des significations d'actions

(1)
1
Jean-Marc Meunier

Abstract

Our objective in this thesis was to test two hypotheses on the organization of the meanings of actions. The first of these assumptions is that the most general level, the meanings of actions are organized in semantic fields independent of each other. These fields are the main goals of the action. The second hypothesis concerns the internal organization of semantic fields. Our hypothesis is that the internal organization of semantic fields can be analyzed as a semantic network organized by implication relationships between specific and general verbs verbs. A first series of experiments, we showed that the meanings of actions are organized into independent groups meanings, stable over time and to account for a significant part of the lexicon of the action. The results of these experiments, we conclude the existence of six major semantic fields. The second set of study is designed to test our hypothesis about the internal organization of classes of meanings that we have identified. We used G.A & C's analysis model to describe the relationship of involvement between the meanings of verbs in semantic classes, in the form of semantic networks. Some semantic classes were left out of this series of experiments, because of the complexity of semantic-cognitive schemes that describe their meaning. We then test the validity of these psychological semantic networks. We have shown that the proximity relationships between meanings derived data are very similar to those we describe in theoretical networks. The dimensions that organize our theoretical networks are quite similar to those used by subjects in their classifications, although the relative importance of certain dimensions may be different for some semantic categories. Overall we show that the subjects of the classifications are fully compatible with the relations of proximity that we describe in our theoretical networks. These results support the idea that it is the purpose of the action is important in organizing the meanings of actions.
Notre objectif dans cette thèse était tester deux hypothèses sur l'organisation des significations d'actions. La première de ces hypothèses est qu'au niveau le plus général, les significations d'actions sont organisées en champs sémantiques indépendants les uns des autres. Ces champs correspondent aux grandes finalités de l'action. La seconde hypothèse concerne l'organisation interne des champs sémantiques. Notre hypothèse est que l'organisation interne des champs sémantiques peut s'analyser comme un réseau sémantique organisé par des relations d'implication entre des verbes spécifiques et des verbes généraux. Une première série d'expériences, nous a permis de montrer que les significations d'actions sont organisées en groupes de significations indépendants, stables dans le temps et permettant de rendre compte d'une part importante du lexique sur l'action. Les résultats de ces expériences nous permettent de conclure à l'existence de six grands champs sémantiques. La deuxième série d'étude vise à tester notre hypothèse sur l'organisation interne des classes de significations que nous avons identifiées. Nous nous sommes servis du modèle d'analyse de la G.A&C pour décrire les relations d'implication entre les significations des verbes à l'intérieur des classes sémantiques, sous la forme de réseaux sémantiques. Certaines classes sémantiques ont été laissées de côté dans cette série d'expériences, à cause de la complexité des schèmes sémantico-cognitifs qui décrivent leur signification. Nous avons ensuite tester la validité psychologique de ces réseaux sémantiques. Nous avons pu montrer que les relations de proximités entre les significations, issues des données sont très proches de celles que nous décrivons dans les réseaux théoriques. Les dimensions qui organisent nos réseaux théoriques sont tout à fait similaires à celles qu'utilisent les sujets dans leurs classifications, même si l'importance relative de certaines dimensions peut être différente pour certaines catégories sémantiques. Globalement nous montrons que les classifications des sujets sont tout à fait compatibles avec les relations de proximités que nous décrivons dans nos réseaux théoriques. Ces résultats accréditent l'idée que c'est la finalité de l'action qui est importante dans l'organisation des significations d'actions.
Fichier principal
Vignette du fichier
these_meunier.pdf (3.43 Mo) Télécharger le fichier
Loading...

Dates and versions

tel-01098003 , version 1 (22-12-2014)

Identifiers

  • HAL Id : tel-01098003 , version 1

Cite

Jean-Marc Meunier. Les primitives sémantiques et l'organisation des significations d'actions. Psychologie. Université Paris 8, 1999. Français. ⟨NNT : ⟩. ⟨tel-01098003⟩
168 View
1727 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More