Enfants, parents, médias et société du risque.Les classifications de contenu permettent-elles une régulation des médias ? - Université Paris 8 Vincennes - Saint-Denis Access content directly
Theses Year : 2009

Children, Parents, Media and Risk Society: Are Content Ratings Making Media Regulation Possible?,

Enfants, parents, médias et société du risque.Les classifications de contenu permettent-elles une régulation des médias ?

Abstract

In her dissertation, Children, Parents, Media and Risk Society: Are Content Ratings Making Media Regulation Possible?, Sophie Jehel examines the role of television and videogame ratings, involved in the content regulation system. In the first section, the author shows how in the family and social environment, debates involving childhood protection are regularly avoided for fear of provoking the issue of “censorship”; this idea completely misses the point of the current legal and economic states of the mass media. Today, television and radio, like “new media” such as internet and social networking applications, are a key element of the “Risk Society.” (U. Beck). Similar to other industries, the media grow using the « social production of risk » in many ways, like broadcasting violent or shocking content. Therefore the media needs to regulate content to protect children. In theory, the co-regulation system advocated by the European Union, which involves citizen and user control, is meant to counterbalance the auto-regulation system of the rating process. In the second section, the author, drawing from a survey which examined 1142 children in their final year of elementary school (5th grade in France), or in their first year of junior high school (6th grade in France), and 781 of their parents, analyzes the utilization of content ratings. Today, the risks produced by the media are everywhere in the media environment, and affect people of every social background, but boys and particularly children from working class backgrounds–especially the ones who study in schools ZEP (Priority Education Zone)– are more exposed to situations of “risk”. In general, parents and children widely consider the rating system good, but at this point, because of a lack of understanding, they cannot effectively counterbalance the influence of media. Therefore, successful co-regulation remains a long shot.
Dans sa thèse, Enfants, parents, médias et société du risque. Les classifications de contenu permettent-elles une régulation des médias ? Sophie Jehel pose la question de la place des signalétiques (TV, jeu vidéo) dans le cadre de la régulation des contenus tant familiale que sociale. Dans une première partie, l’auteur montre comment les débats sur la protection de l’enfance sont régulièrement enterrés en France par crainte de faire ressurgir la « censure », en décalage complet avec la situation juridique et économique des médias de masse. Les médias audiovisuels comme les nouveaux médias sont aujourd’hui au cœur de la « société du risque » (U. Beck). Comme les autres industries, ils développent leur croissance sur la « production sociale de risque » de multiples façons, la diffusion de contenus violents ou crus fait partie de cette économie. Les médias sont donc tenus de fournir aussi des outils de protection pour les enfants. Le système de corégulation prôné par l’Union Européenne doit en principe contrebalancer le développement de l’autorégulation des procédures de classification par un contrôle des citoyens utilisateurs. Dans une seconde partie, l’auteure s’appuyant sur une enquête auprès de 1142 enfants de CM2 et de sixième et 781 de leurs parents analyse les usages des classifications de contenu. Si les risques médiatiques sont aujourd’hui très dispersés tant dans l’environnement médiatique que dans les différents espaces sociaux, les garçons et les enfants des milieux populaires, particulièrement ceux fréquentant des établissements ZEP, sont confrontés à des situations de risque renforcé. Si les parents et les enfants adhèrent massivement aux systèmes de classification, ils ne peuvent pour le moment jouer de rôle de contrepouvoir car ils en comprennent mal les procédures. La corégulation reste aujourd’hui un horizon lointain.
Fichier principal
Vignette du fichier
Thèse Sophie Jehel Enfants parents médias et société du risque vol1et2 2009 V4.pdf (5.78 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

tel-02540661 , version 1 (11-04-2020)

Identifiers

  • HAL Id : tel-02540661 , version 1

Cite

Sophie Jehel. Enfants, parents, médias et société du risque.Les classifications de contenu permettent-elles une régulation des médias ?. Sciences de l'information et de la communication. Université Paris 2 Panthéon-Assas, 2009. Français. ⟨NNT : ⟩. ⟨tel-02540661⟩
167 View
305 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More