Italianité et européisme dans l’Antologia de Vieusseux

Résumé : La revue Antologia, fondée par Giovan Pietro Vieusseux à Florence en 1820-1821, a été définie par l’historien Giovanni Spadolini comme « la première revue nationale dans l’histoire italienne », ainsi que comme « la première revue parcourue par de constants motifs européens ». Les articles qui la composent visent à construire une image unitaire de l’Italie et à dessiner une « italianité culturelle » qui s’inspire dans un premier temps des idées romantiques avant d’en proposer un dépassement. Par le biais des articles d’Enrico Mayer et Giuseppe Mazzini, elle encourage aussi l’européisme culturel en proposant une idée d’Europe qui nourrit l’élaboration de l’idée de nation italienne dans un projet d’une étonnante modernité.
Type de document :
Chapitre d'ouvrage
A. Colombo, S. Pittia, M.T. Schettino. Mémoires d’Italie. Identités, représentations, enjeux (Antiquité et classicisme), New Press Edizioni, pp.235-248, 2010, Biblioteca di Athenaeum, 9788895383460
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-paris8.archives-ouvertes.fr/hal-01426795
Contributeur : Laura Fournier-Finocchiaro <>
Soumis le : mercredi 4 janvier 2017 - 21:53:10
Dernière modification le : mercredi 17 janvier 2018 - 14:52:02

Identifiants

  • HAL Id : hal-01426795, version 1

Citation

Laura Fournier-Finocchiaro. Italianité et européisme dans l’Antologia de Vieusseux. A. Colombo, S. Pittia, M.T. Schettino. Mémoires d’Italie. Identités, représentations, enjeux (Antiquité et classicisme), New Press Edizioni, pp.235-248, 2010, Biblioteca di Athenaeum, 9788895383460. 〈hal-01426795〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

34