Parlement et politique dans L’imperio

Résumé : L’Imperio, dernier volet de la saga de la famille Uzeda di Francalanza, constitue un exemple caractéristique de « roman parlementaire » postunitaire. De Roberto y livre son expérience de journaliste et d’observateur de la vie politique sicilienne et romaine, et met en lumière les grands débats de l’époque, du trasformismo à l’antiparlementarisme, en donnant une image cynique de Rome et de sa politique. Ce roman « terrible », qui met en scène la perte des illusions, prône l’anti-idéalisme et consacre la victoire du scepticisme, possède de nombreuses caractéristiques qui lui permettent de s’inscrire dans la mouvance de la nouvelle culture européenne de la modernité.
Type de document :
Article dans une revue
Revue des études italiennes, Société d'études italiennes - L'Âge d'homme, 2011, 57 (3-4), pp.239-250
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-paris8.archives-ouvertes.fr/hal-01435892
Contributeur : Laura Fournier-Finocchiaro <>
Soumis le : dimanche 15 janvier 2017 - 21:54:32
Dernière modification le : mercredi 6 juin 2018 - 01:23:55

Identifiants

  • HAL Id : hal-01435892, version 1

Citation

Laura Fournier-Finocchiaro. Parlement et politique dans L’imperio. Revue des études italiennes, Société d'études italiennes - L'Âge d'homme, 2011, 57 (3-4), pp.239-250. 〈hal-01435892〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

64