La polysémie comme source d'analogie L'exemple du verbe « monter »

Résumé : Plusieurs modèles linguistiques (Desclés, 1990 ; Picoche, 1989) suggèrent de considérer les items lexicaux tels que les verbes comme des catégories de significations. Cette hypothèse nous paraît intéressante parce qu'elle permettrait de fournir une explication aux utilisations métaphoriques de certains verbes tels que celles qu'on peut rencontrer dans certaines expressions idiomatiques ou dans des expressions enfantines. Nous proposons de regarder ces phénomènes de créativité langagière comme des phénomènes de catégorisation fondés sur la structuration des différents emplois d'un item lexical. Les résultats d'une première étude exploratoire où les sujets avaient à classer les différents emplois du verbe « monter » accréditent cette hypothèse.
Type de document :
Article dans une revue
revue d'intelligence artificielle (RIA), Lavoisier, 2003, 17 (5-6), pp.855-868. 〈10.3166/ria.17.855-868〉
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [17 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal-univ-paris8.archives-ouvertes.fr/hal-01503780
Contributeur : Jean-Marc Meunier <>
Soumis le : mercredi 19 avril 2017 - 09:49:54
Dernière modification le : vendredi 7 septembre 2018 - 01:08:48
Document(s) archivé(s) le : jeudi 20 juillet 2017 - 12:12:37

Fichier

Meunier-VF.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

Collections

Citation

Jean-Marc Meunier. La polysémie comme source d'analogie L'exemple du verbe « monter ». revue d'intelligence artificielle (RIA), Lavoisier, 2003, 17 (5-6), pp.855-868. 〈10.3166/ria.17.855-868〉. 〈hal-01503780〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

73

Téléchargements de fichiers

168