Skip to Main content Skip to Navigation
Preprints, Working Papers, ...

LE CORRECTEUR ORTHOGRAPHIQUE : AIDE À LA RELECTURE OU MOYEN DE BÂCLER CELLE-CI ?

Résumé : Les correcteurs orthographiques ont été développés afin de “soulager“ les scripteurs : ils permettent d’écrire rapidement puisque n’importe quelle modification est simple et guidée, le temps de relecture s’en voit ainsi restreint (Jacquet-Pfau, 2001). De manière plus générale, le correcteur orthographique peut ainsi être défini comme une aide à la relecture ou, pour reprendre le modèle de Hayes et Flower (1980) : une aide à la « révision ». En effet, la « révision » est un retour sur le texte qui se compose de la (re)lecture et de la mise au point (édition) (Garcia-Debanc et Fayol, 2002). Mais le correcteur orthographique, en indiquant les fautes, semble faciliter la relecture à tel point que l’on passe immédiatement à l’édition : on corrige ce qui est souligné, sans hésiter et sans contrôle a posteriori (Jacquet-Pfau, 2001). Finalement, on perd le propre de la relecture qui nécessite un esprit critique, des compétences linguistiques et des connaissances métalinguistiques (Meriem, 2018). L’activité mentale ne se concentre plus sur le texte à relire. De là, on s'interroge sur l’influence réel du correcteur orthographique sur l’activité de relecture. Pour ce faire nous avons mis en place une expérience sous forme de dictée auprès de 340 participants. Lorsque la dictée était terminée et sans que le sujet en soit prévenu, la page se mettait à jour et remplaçait son texte par un texte pré-écrit. Ce texte comprenait 7 erreurs, dites “de performances dues à l’inattention“ (Jacquet-Pfau, 2001). Pour la moitié des sujets (170), en plus de ces 7 fautes, il y en avait 7 autres, surlignées en rouge par un faux correcteur orthographique. Le sujet pouvait alors modifier le texte. L’hypothèse était que les individus n’étant pas soumis au correcteur orthographique se reliraient avec attention et corrigeraient plus les erreurs de performance glissées dans leur dictée, tandis que les individus du groupe « avec correcteur orthographique » ne reliraient pas avec attention, car en se concentrant sur les mots surlignés en rouge, ils corrigeraient moins les erreurs de performance. Les résultats vont significativement dans ce sens.
Document type :
Preprints, Working Papers, ...
Complete list of metadata

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-03201113
Contributor : Louna Anxana Chantelauze <>
Submitted on : Saturday, April 17, 2021 - 6:51:23 PM
Last modification on : Thursday, April 29, 2021 - 3:36:49 AM

File

Le Correcteur orthographique -...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03201113, version 1

Citation

Louna Anxana Chantelauze. LE CORRECTEUR ORTHOGRAPHIQUE : AIDE À LA RELECTURE OU MOYEN DE BÂCLER CELLE-CI ?. 2021. ⟨hal-03201113⟩

Share

Metrics

Record views

55

Files downloads

25